Se faire tabasser au lieu d'être aidée

Le 1er octobre, on m’a envoyé un policier. Il arrive à 10h46, met son pied dans la porte. J’me sens un peu agressée, je lui demande à plusieurs reprises d’enlever son pied. En moins de une minute, il me saute dessus. Moi j’ai été opérée aux pieds, j’ai peur. Il me fait mal. Il entre, poivre mes chiens qui ne faisaient que japper. Il a poivré mes chiens, je leur ai dit: mordez, j’étais en mode survie. Il m’a sortie, a claqué la porte, m’a embarquée sur le gros nerf. Il quitte, rendu au coin j’ai donné deux petit coups de tête sur la vitre vu que je suis menottée pour lui dire guette mes chiens sont peut-être mal, ma porte est pas barrée. Il arrête, reviens à l’arrière et me frappe sur le bord du banc. J’ai eu la peur de ma vie ... Rendue à l’hôpital je suis sortie la même journée vue que j’étais pas un danger pour moi ni personne mais je suis sortie avec plusieurs blessures partout sur le corps ....Croyez-vous que cette intervention va faire que nous demanderons de l’aide? Seigneur je ne crierais plus jamais à l’aide.

Une citoyenne des Hautes-Laurentides.