J'ai une histoire. Pourquoi en faire une maladie?